Souvent négligé dans le fonctionnement de la chaudière est l’établissement et l’application d’une procédure pour tenir des journaux de chaudière adéquats.

La direction d’une installation qui dispose d’une chaufferie est responsable de la mise en œuvre et du maintien de cette procédure.

Sur une période de temps, les journaux de fonctionnement de la chaudière permettent de distinguer les tendances de fonctionnement qui peuvent permettre de diagnostiquer les problèmes et de planifier l’Entretien chaudière Paris 3 et/ou du système de combustion avant qu’un arrêt d’urgence ne soit nécessaire.

Par exemple, une augmentation constante de la température de la cheminée, à la même charge de chaudière, indique des foyers de chaudière sales ou une accumulation de tartre côté eau.

Dans les deux cas, des mesures correctives peuvent être prises avant qu’il ne soit nécessaire d’arrêter l’unité pour le nettoyage.

COUVERTURE

Il existe deux types de bûches de chaudière : l’une pour les opérations quotidiennes, l’autre pour les activités de maintenance. Ces journaux peuvent être facilement personnalisés pour l’installation particulière et ses exigences uniques.

À l’aide d’un ordinateur ou d’un traitement de texte, il est relativement simple de préparer un formulaire de journal personnalisé. Les éléments qui pourraient être inclus sont indiqués dans les lignes directrices ci-dessous.

Ce matériel n’est en aucun cas inclusif; des éléments peuvent être ajoutés ou supprimés selon les besoins de l’installation spécifique.

Des feuilles de journal sont également disponibles auprès des compagnies d’assurance des chaudières. Les journaux d’entretien doivent inclure les éléments recommandés dans les instructions d’utilisation du fabricant de la chaudière et du brûleur (voir plus).

CE QUE LES JOURNAUX PEUVENT VOUS DIRE

Le rapport d’incident du National conseil pour 1993 indique que 79 % de tous les accidents de chaudières signalés pour les trois catégories de chaudières sont attribuables à seulement deux causes : les coupures d’eau basse et une erreur de l’opérateur/un mauvais entretien.

La tenue et l’analyse appropriées des registres de la chaudière aident les opérateurs à se concentrer sur ces domaines, et donc à réduire les accidents de la chaudière.

Comme les problèmes de manque d’eau représentent 62 % des incidents, la maintenance et les tests de ces appareils pourraient entraîner une réduction spectaculaire des accidents de chaudière.

EXEMPLES DE JOURNAUX

Un journal séparé est requis pour chaque chaudière de l’installation. Une option consiste à avoir une feuille de journal qui est valable pendant un mois (31 jours) et prévoit deux séries de lectures par jour.

Il est recommandé que les registres remplis soient perforés de trois trous et classés dans un cahier à feuilles mobiles pour une analyse future.

La direction doit établir une période de temps raisonnable pour la conservation des journaux, compatible avec l’espérance de vie de l’unité.

Prévoir sur les feuilles l’enregistrement des vérifications hebdomadaires et mensuelles avec la date de réalisation.

Une section de commentaires généraux permet d’enregistrer des événements significatifs, comme la date de l’inspection annuelle de la chaudière.

D’autres événements tels que les dysfonctionnements de la chaudière doivent également être notés.

Les journaux des chaudières à haute pression sont similaires, mais prévoient au moins trois lectures (une par quart de travail) par jour. Les journaux haute pression nécessitent normalement des lectures supplémentaires compatibles avec le système.

Les éléments pouvant être pris en compte pour un journal personnalisé sont indiqués ci-dessous. La préoccupation la plus importante est de garder le journal complet, précis et mis à jour régulièrement.

Trop souvent, les journaux sont conservés avec des lectures identiques pendant un mois entier ou avec des lacunes dans les lectures.

La direction doit insister sur la nécessité de journaux complets et précis, et doit également expliquer le besoin d’analyse et ses avantages.

Les éléments suggérés qui pourraient être inclus dans un journal de maintenance sont indiqués ci-dessous.

RESPONSABILITÉ

Opérateur —

Responsable de prendre des lectures de chaudière, d’assurer l’exactitude et l’analyse initiale.
La gestion —

Responsable de la mise en œuvre du programme de journalisation et de la supervision de son exécution continue. Également responsable de s’assurer qu’un programme d’analyse est effectué.

Rétention —

Toutes les personnes impliquées doivent s’assurer que les journaux sont conservés conformément à la politique de l’établissement.

Une analyse —

Toutes les personnes impliquées doivent examiner les journaux pour déterminer les tendances, puis agir ou recommander une action en réponse à ces tendances. La réparation ou le remplacement de l’équipement, tel qu’indiqué par ces indications du journal de fonctionnement ou d’entretien, doit être effectué selon les besoins.

CONCLUSION

Un programme de journal d’exploitation et d’entretien bien pensé conçu pour répondre aux exigences de l’installation réduira les accidents de chaudière, les temps d’arrêt et les pertes d’équipement.

Un tel programme, correctement exécuté, attirera l’attention de la direction et du personnel d’exploitation sur l’usine de chaudière souvent négligée, résolvant ainsi les petits problèmes avant qu’ils ne deviennent importants.

À propos de Bruno

Vous pourriez aimer aussi...

Fuite d’eau : choisir une entreprise spécialisée pour régler le problème

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.